Camille Besson, Raphaël Rossi, Maxime Testu et Victor Vaysse, FDP, Paris, 23 février-1er mars 2018.

3 œuvres:
«Pour les deux premières pièces, je me suis servi de rebuts de découpes de bois destinées à d’anciennes sculptures, formes que j’ai assemblées dans l’idée d’en faire des sortes de figures de proue, puis que j’ai recouvertes d’un crépi, et que j’ai dotées d’attèles pour les ériger. La troisième sculpture est composée de courbes et de droites plutôt pauvres se rapprochant d’un vague croquis figuratif, le tout étant lié par endroit par une laque blanche aqueuse.»